vendredi 16 décembre 2016

Nicholas LEA (Acteur canadien)


Nicholas Lea, de son vrai nom Nicholas Christopher Schroeder, est un acteur canadien né le 22 juin 1962 à New Westminster, en Colombie-Britannique (Canada). Il se présente comme Nick Lea.
En France, Nicholas Lea est principalement connu pour son interprétation d'Alex Krycek, l'un des "méchants" dans la série X-Files :Aux frontières du réelIl mesure 1,86 mètre, a les yeux verts et les cheveux bruns.

Filmographie

Cinéma

  • 1989 : American Boyfriends de Sandy Wilson
  • 1990 : Xtro II: The Second Encounter de Harry Bromley Davenport
  • 1993 : From Pig to Oblivion de Simon Barry (court-métrage)
  • 1994 : The Raffle (Jackpot) de Gavin Wilding
  • 1995 : Duo mortel (Bad Company) de Damian Harris
  • 1996 : X-Files : Aux frontières du réel: Le Dossier secret (The X-Files: The Unopened File) de R.W. Goodwin et Rob Bowman (vidéo)
  • 2000 : Vertical Limit de Martin Campbell
  • 2001 : A Shot in the Face de Dave Hansen
  • 2001 : Lunch with Charles de Michael Parker
  • 2001 : Ignition d'Yves Simoneau
  • 2001 : Un éléphant à la maison (The Impossible Elephant) de Martin Wood
  • 2003 : Moving Malcolm de Benjamin Ratner
  • 2003 : See Grace Fly de Pete McCormack, voix seulement
  • 2005 : Chaos de Tony Giglio
  • 2006 : Vice de Raul Inglis
  • 2007 : Le Chantage de Mike Barker
  • 2007 : American Venus de Bruce Sweeney
  • 2008 : Crime de Mike Barker
  • 2008 : Mothers & Daughters de Carl Bessai
  • 2009 : Dancing Trees d'Anne Wheeler
  • 2009 : Excited de Bruce Sweeney
  • 2010 : Guido Superstar: The Rise of Guido de Silvio Pollio
  • 2012 : Crimes of Mike Recket de Bruce Sweeney
  • 2012 : The Philadelphia Experiment (2012) de Paul Ziller
  • 2014 : Working Class Heroes de Tom Scholte
  • 2017 : Before I Fall de Ry Russo-Young

Télévision
  • 1989 : Secret Lives, du Dr Don Dutton
  • 1991 : L'As de la crime (The Commish) de Stephen J. Cannell et Stephen Kronish (série, saisons 1 à 3)
  • 1992 : North Of 60 de Wayne Grigsby : Out of the Blue (série)
  • 1992 : The Hat Squad de Rob Bowman et Kim Manners : Lifestyles of the Rich and Infamous (série)
  • 1992 : Highlander de Peter Ellis : Le Combattant (série, saison 2)
  • 1993 : Madison (série télévisée) (en) de Scott Smith et James Taylor : Not Just Anybody (série)
  • 1993 : X-Files : Aux frontières du réel de Chris Carter : Michael (épisode Masculin-Féminin, saison 1) / Alex Krycek (rôle récurrent à partir de l'épisode Insomnies)
  • 1994 : E.N.G. (Reporters de choc) de Bryce Zabel : The Cutting Edge (série)
  • 1994 : Robin's Hood de David Chrisholm : Double or Nothing (série)
  • 1995 : The Marshal d'Alan Clayton : pilote (série)
  • 1995 : Jake and the Kid de Martin Wood : Grand Plans (série)
  • 1995 : Sliders d'Andy Tennant : Un monde parfait, Un monde mystique (série)
  • 1995 : Taking the Falls de Michael Kennedy : Easy Money (série)
  • 1995 : Lonesome Dove: The Outlaw Years de Larry McMurtry : Lover's Leap (série)
  • 1996 : Les Repentis (Once a Thief) de John Woo
  • 1996 : Highlander, À tout prix. Saison 5 (série)
  • 1996 : Moloney, Monnaie d'échange (série)
  • 1996 : Burning Zone : Menace imminente (The Burning Zone), Le Temple du serpent (série)
  • 1997 : Their Second Chance (Leur seconde chance) de Mel Damski
  • 1997 : Les Repentis (Once a Thief) de Steve DiMarco, Allan Kroeker, Peter D. Marshall et John Paizs (série)
  • 1998 : Au-delà du réel : L'aventure continue (Outer Limits), À notre image. Saison 4 (série)
  • 1999 : Au-delà du réel : L'aventure continue (Outer Limits), Les Héritiers. Saison 5 (série)
  • 1999 : Burning Zone : Menace imminente (The Burning Zone), Le temple du serpent. Épisode 8, Saison 1 (série)
  • 2000 : Kiss Tomorrow Goodbye de Jason Priestley
  • 2001 : Earth Angels de Toni Graphia, d'après Anne Rice. Pilote non commercialisé
  • 2002 : The Investigation d'Anne Wheeler
  • 2002 : X-Files (épisode : La véritéest ici) (The X-Files: The Truth), de Kim Manners
  • 2002 : CSI (Les Experts) : Chaud business, de Ken Fink, Jeux dangereux, Une nuit à Las Vegas. Saison 4 (série)
  • 2002 : NYPD Blues : Une balle mal placée, Danger imminent, Le voleur de bicyclette. Saison 10 (série)
  • 2003 : Andromeda, de Gene Roddenberry : Le maître des androïdes, La voie de l'éternité, Science sans conscience, À l'assaut de la république. Saison 4 (série)
  • 2003 : Ultimate Limit ou ADN Alien (Threshold) de Chuck Bowman
  • 2005 : Deadly Isolation (Un amour vulnérable) de Rodney Gibbons
  • 2005 : Cyclone Catégorie 7 : Tempête mondiale de Dick Lowry
  • 2006 - 2009 : KyleXY de Gil Junger et Pat Williams (en) : Tom Foss
  • 2006 : Whistler de Kelly Senecal, saison 1 (série)
  • 2006 : Drive, participe à la première version du pilote seulement (série)
  • 2007 : Men in Trees : Leçons de séduction de Rick Wallace : Indecent Proposal. Saison 1 (série)
  • 2008 : Nicole et Martha / Pour sortir du silence (Dancing Trees), d'Anne Wheeler : Lieutenant de police / Détective Velez
  • 2009 : V 2009 : Joe Evans, ex-mari d'Erica Evans
  • 2012 : Once Upon a Time saison 1 épisode 9 : Michael Tillman
  • 2012 : Supernatural saison 7 épisode 12 : Eliot Ness
  • 2012 : Le Projet Philadelphia, l'expérience interdite (The Philadelphia Experiment) de Paul Ziller : Bill Gardener
  • 2013 : Continuum : Agent Gardiner
  • 2014 : Arrow : Mark Frances
  • 2016 : NCIS : Nouvelle-Orléans : colonel Samuel Nilsen


Jean-Luc BILODEAU (Acteur canadien)


Jean-Luc Bilodeau est un acteur canadien né le 4 novembre 1990 à Surrey en Colombie-Britannique. Il est connu pour le rôle de Josh Trager dans la série Kyle XY. Plus récemment, il interprète le rôle de Ben Wheeler dans la série Baby Daddy (non disponible en France).

Biographie

Jean Luc Bilodeau est d’origine franco-canadienne. Il est le fils de Raymond et Barbara Bilodeau. Il a également une sœur nommée Danielle. Il mesure 1,78 m. Jeune, il vivait à Surrey (Colombie-Britannique) au Canada, ce qui lui permettait de se rendre aux plateaux de tournage de Kyle XY, situés à Vancouver. Il a suivi des cours de danse pendant 9 ans. Il étudiait à la Holy Cross Regional High School, un établissement privé catholique mais, peu doué pour les études, il se tourne vers le métier d'acteur.

Ses premiers pas dans le monde de la télévision furent dans le rôle de Josh Trager, le fils des époux Trager et frère cadet insupportable de Lori, dans la série Kyle XY. Il incarnera ce rôle de 2006 à 2009. Il se lance par la suite dans le cinéma avec le film d'horreur de Michael Dougherty Trick 'r Treat où il joue le rôle de Schrader, un jeune adolescent confronté à d'étranges phénomènes la nuit d'Halloween.

Il poursuit sa carrière avec le film de Disney Channel sorti en 2010 16 vœux. Il y interprète Jay, le meilleur ami d'Abby joué par Debby Ryan. Après un rôle dans Best Player où il joue aux côtés de Jennette McCurdy, il figure dans le casting de Piranha 3DD avec David Hasselhoff et de LOL USA avec Miley Cyrus et Demi Moore.

Depuis 2012, il tient le rôle principal dans la série Baby Daddy où il interprète le jeune Ben, âgé de 20 ans, qui recevra la surprise de sa vie lorsque son ex-copine déposera leur bébé devant sa porte. Il reçoit une nomination aux Teen Choice Awards 2012 pour le meilleur acteur dans une série TV de l'été.

Filmographie

Cinéma

  • 2004 : I'll Fated : Bobby jeune
  • 2007 : Trick 'r Treat : Schrader
  • 2012 : LOL USA : Jeremy
  • 2012 : Piranha 3DD : Josh
  • 2013 : Love Me : Harry Townsend
  • 2015 : All In Time : Clark
  • 2017 : Axis : Barry (voix)
Télévision

Séries télévisées

  • 2006 - 2009 : Kyle XY : Josh Trager
  • 2008 : Supernatural : Justin
  • 2009 : The Troop : Lance Donovan
  • 2010 : Super Hero Family (No Ordinary Family) : Bret Martin
  • 2011 : L'heure de la peur (R.L. Stine's The Haunting Hour) : Eric
  • 2012 - présent : Baby Daddy : Ben Wheeler
  • 2013 : Hey Tucker ! : Jean-Luc Bilodeau
  • 2015 : Girlfriends' Guide to Divorce : Adam
Téléfilms
  • 2009 : Spectacular ! : Un garçon
  • 2010 : 16 vœux (16 Wishes) : Jay Kepler
  • 2010 : Strange Brew : Michael
  • 2011 : Best player, que le meilleur gagne (Best Player) : Ash
  • 2014 : Le Choix de ma vie (Expecting Amish) : Samual
  • 2016 : Casa Vita : Early Lindstrom


jeudi 15 décembre 2016

DERNIERES NOUVELLES DU COSMOS documentaire de Julie BERTUCCELLI (FR-2016)


Dernières nouvelles du cosmos est un film documentaire français réalisé en 2016 par Julie Bertuccelli

Synopsis

Hélène Nicolas est née en 1985. Très tôt diagnostiquée « autiste déficitaire », elle entre, dès l’âge de 8 ans dans une institution médico-sociale spécialisée d’où elle ne sera retirée qu’à l’âge de 14 ans. Pendant toute cette période, elle restera emprisonnée dans le silence jusqu'à ce que sa mère Véronique, après avoir abandonné son métier de cavalière, la reprenne avec elle pour se consacrer entièrement à sa fille.

En 2006, après six années de recherches et de nombreux tâtonnements, Véronique met au point  un système révolutionnaire qui permettra à sa fille de communiquer. A l’aide d’un alphabet en lettres cartonnées et plastifiées, Hélène va commencer à composer des mots, puis des phrases qui vont devenir de véritables textes d’une impressionnante hauteur intellectuelle, tenant à la fois de la poésie, de la philosophie et même de la métaphysique, dont personne n’aurait pu jusque-là la croire capable.
En 2009, elle écrit un premier texte, Raison et acte dans la douleur du silence. En 2010, elle entame avec Arnaud Stéphan un travail de création littéraire orienté vers la scène et le théâtre qui donnera lieu à un spectacle, Forbidden di Sporgersi, mis en scène par Pierre Meunier et Margueritte Bordat qui a été présenté, en 2015, au Festival d’Avignon. Le spectacle est adapté de son texte Algorithme Eponyme. C’est la préparation de ce spectacle que suit la réalisatrice.  

  • La réalisatrice : Julie Bertuccelli


​Née en 1968, après des études de Philosophie, Julie Bertuccelli devient assistante à la réalisation sur de nombreux longs métrages auprès de réalisateurs de renom tels que Otar Iosseliani, Rithy Panh, Krysztof Kieslowsky, Emmanuel Finkiel, René Féret, Bertrand Tavernier et son père Jean-Louis Bertuccelli… Puis elle réalise de nombreux documentaires pour la télévision.
​Son premier long-métrage de fiction Depuis qu’Otar est parti… a été couronné par une vingtaine de prix en France et à l’étranger dont le Grand Prix de la Semaine de la Critique au Festival de Cannes 2003 et le César de la meilleure première œuvre en 2004.

L’Arbre, son deuxième long-métrage de fiction, tourné en Australie avec Charlotte Gainsbourg, a été présenté en sélection officielle au festival de Cannes 2010.

 Son documentaire La cour de Babel, sorti en salles en 2014, a été nommé aux César et sacré Meilleur documentaire des Trophées francophones du cinéma.

Elue en 2013 présidente de la SCAM, Julie Bertuccelli est la première femme à y occuper cette fonction; elle copréside avec Michel Hazanavicius la Société civile des Auteurs-Réalisateurs-Producteurs (ARP) depuis juin 2016.

La réalisatrice prépare actuellement son troisième long-métrage de fiction Le dernier vide-grenier de Claire Darling.

  • La pièce de théâtre : FORBIDDEN DI SPORGERSI


Forbidden di Sporgersi, est une pièce de théâtre inspirée de l’œuvre Algorithme éponyme de Babouillec Sp. (nom de plume qu’a adopté Hélène Nicolas). Le spectacle a été conçu et imaginé par Pierre Meunier et Marguerite Bordat ; après avoir été présenté avec succès en 2015 au Festival d’Avignon, il se jouera à Paris, au Théâtre de la Ville (Salle des Abbesses) du 20 au 28 février 2017.

Mon opinion sur ce film

J’avais entendu parler de ce film lors d’une émission sur France Info. Comme il était programmé à Aubenas dans le cadre des Rencontres des Cinémas d’Europe (20-27 novembre 2016), je suis allé le voir. J’ai été surpris de l’incroyable queue de spectateurs qui attendaient la séance alors que le film était programmé à la même heure qu’un film beaucoup plus grand public.

Dernières nouvelles du cosmos n’est pas un film facile. Le sujet lui-même, l’autisme, est un sujet très dur et la manière de filmer sans concession qu’a adoptée la réalisatrice devrait plutôt avoir sur le spectateur un effet de repoussoir. Or, dès les premières images, on est, sinon séduit par l’héroïne, mais intrigué par ce que l’on voit et désireux de comprendre. Peu à peu, en tournant autour d’elle, on apprend à apprivoiser ce mutisme, ces regards étranges, et on devine que derrière la carapace, presque l’armure qu’est son corps, se cache un esprit incroyablement brillant, une intelligence puissante, un humour ravageur.

Hélène est un génie emprisonné dans un corps qui lui a interdit, jusqu’à ses 14 ans, de communiquer avec le monde extérieur. A travers le film, on devine qu’Hélène a un univers à elle. Elle ne parle peut-être pas avec des mots, avec « nos » mots, mais elle perçoit tout ce qui l’entoure avec une intensité incroyable. Elle tire de cette expérience des aphorismes qui brillent d’intelligence et sont pétris de poésie et d’humour.

Je ne pensais pas, en allant voir ce film, être à ce point ému en découvrant chez cette jeune femme que l’on a considérée comme « handicapée » (voire une « retardée mentale ») jusqu’à ses 14 ans, une telle étendue d’intelligence qui nous fait paraître tout petits.

J’ai cependant un peu regretté que le film se borne à nous présenter des faits, sans aucun commentaire, sans aucune tentative d’explication. Certes, je me méfie de ce qu’auraient pu dire des « spécialistes » de l’autisme, dont la plupart (je ne dis pas « tous ») ne comprennent rien à ce problème, mais j’aurais souhaité avoir l’éclairage de scientifiques, de philosophes, voire de mathématiciens pour essayer de cerner l’énigme que représente Hélène…  Un film intrigant, dérangeant, sur un "handicap" (mot à utiliser avec réserves, mais nous n'en avons pas d'autres), mal connu et mal compris. 

Sur le sujet de l'autisme, on peut aussi voir les films suivants :

mercredi 14 décembre 2016

Robert SHEEHAN (Acteur irlandais)


Robert Sheehan est un acteur irlandais, né le 7 janvier 1988 à Portlaoise (Comté de Laois).

Il est surtout connu pour avoir interprété Luke dans Cherrybomb aux côtés de Rupert Grint, pour son rôle dans la série télévisée Misfits de Nathan Young, un jeune délinquant déjanté doté d'un super-pouvoir après une grosse tempête, de Cormac McNamara dans la série Correspondant express et aussi d'Ivan McCormick dans le film Killing Bono aux côtés de Ben Barnes.

Biographie

Originaire de Portlaoise, en Irlande, Robert Sheehan est le fils de Maria et Joe Sheehan. Né Robert Michael Sheehan, il a décidé d'ajouter Adam afin de se faire connaître comme Robert Michael Adam Sheehan. Il est le plus jeune d'une famille de trois enfants. À l'âge de quatorze ans, sa mère l'a emmené à sa première audition pour le film, Song for a Raggy Boy, et a été choisi pour le rôle, dont le tournage a duré trois mois dans l'ouest de Cork. Il déclare qu'il reste toujours en contact avec quelques-uns des garçons du film, et décrit le tournage comme une aventure. À seize ans, il a interprété le garçon paralysé dans The Cripple des Innishmaan produit par Open Door Productions, et déclare qu'il n'y a rien de mieux que le théâtre.

À l'âge de 17 ans, il a étudié à l'Institut de Technologie de Galway-Mayo, mais au bout d'un an, il a interrompu ses cours de cinéma et de télévision décidant que la vie derrière la caméra n'était pas pour lui. Cependant, malgré l'absence de formation professionnelle, en dehors de groupes de théâtre locaux, il lui a été offert un certain nombre de rôles mineurs. Il a expliqué par la suite : « Je ne suis pas sûr de vouloir être un acteur. Je tiens à aller au collège, mais je n'ai aucune envie d'étudier l'art dramatique. Mais je tiens à le faire pour voir où cela me mènera, je vais donc continuer. Je n'ai jamais vraiment fait de plans pour mon avenir. Mais si je peux obtenir un peu d'emploi, je vous en serais reconnaissant. C'est véritablement très amusant et merveilleusement enrichissant pour un jeune comme moi. Je continuerai aussi longtemps que je recevrai du travail. » Ses parents l’ont soutenu dès le début de sa carrière.

Carrière

En 2003, il a commencé par un rôle dans le court métrage An Cuainín de Chris Roufspuis. La même année, il fait sa première apparition dans le long-métrage, Song for a Raggy Boy d'Aisling Walsh, une histoire vraie retraçant les évènements qui se sont déroulés à la veille de la Seconde Guerre mondiale dans un centre de redressement pour jeunes garçons, où il endosse un rôle d'O Reilly 58. Il interprète ensuite le rôle de Clocker, un gamin des rues dans le court-métrage, A Dublin Story, de Graham Cantwell.

En 2004, il interprète le rôle de Cormac McNamara dans la série australienne Correspondant express (Foreign Exchange), aux côtés de Lynn Styles et Zachary Garred.

En 2005, il devient Louis XIV dans treize épisodes de la série télévisée Young Blades.

En 2006, il endosse le rôle de Tim lors du thriller surnaturel, Ghostwood, de Justin O'Brien, avant d'apparaître pour le temps d'un épisode dans la série médicale irlandaise The Clinic et un autre dans Bel's Boys.

En 2007, il tient le rôle principal dans le court-métrage dramatique, An Créatúr, de Peter Foott.

En 2008, il figure au casting de la comédie familiale, Summer of the Flying Saucer de Martin Duffy ainsi que dans un épisode de la série historique Les Tudors dans joue le rôle d’un apprenti, au côté de Jonathan RhysMeyers. La même année, il joue dans huit épisodes de la série dramatique Rock Rivals. Toujours en 2008, il obtient un rôle dans le film Cherrybomb aux côtés de Rupert Grint.

En 2009, il interprète un jeune se prostituant dans la trilogie télévisuelle Red Riding. À la suite de ses différentes interprétations remarquées, il obtient un des rôles principaux, celui de Nathan Young, dans la série télévisée fantastique Misfits pendant les deux premières saisons, avant de la quitter pour privilégier sa carrière cinématographique.

En 2013, il interprète le rôle de Simon Lewis, le meilleur ami de Clary Fray (Lily Collins), dans le film The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres.

En 2015, sort la comédie dramatique indépendante The Road Within, dans laquelle il donne la réplique à un autre jeune acteur, Dev Patel, révélé dans les deux premières saisons de la série britannique, Skins.

Filmographie

Cinéma

Films

  • 2003 : Song for a Raggy Boy d'Aisling Walsh : O Reilly 58
  • 2006 : Ghostwood de Justin O'Brien : Tim
  • 2008 : Summer of the Flying Saucer (en) de Martin Duffy : Danny
  • 2009 : Cherrybomb de Lisa Barros D'Sa et Glenn Leyburn : Luke
  • 2010 : Acts of God de Joe A. Stephenson : Dorian
  • 2011 : Le Dernier des Templiers (Season of the Witch) de Dominic Sena : Kay
  • 2011 : Killing Bono de Nick Hamm : Ivan McCormick
  • 2011 : Demons Never Die (en) d'Arjun Rose : Archie
  • 2012 : Romeo and Brittney : Romeo
  • 2013 : The Mortal Instruments : La Citédes ténèbres (The Mortal Instruments: City of Bones) de Harald Zwart : Simon Lewis
  • 2014 : Anita B. de Roberto Faenza : Eli5
  • 2014 : The Road Within de Gren Wells : Vincent
  • 2015 : Moonwalkers de Antoine Bardou-Jacquet : Leon
  • Prochainement
  • 2015 : The Messenger de David Blair : Jack
  • date inconnue : titre inconnu d’Ari Gold : Nikolai (en postproduction)
  • date inconnue : Jet Trash de Charles Henri Belleville : Lee (en postproduction)
  • 2016 : Geostorm de Dean Devlin : Duncan (en postproduction)
  • 2016 : The Statistical Probability of Love at First Sight de Dustin Lance Black : Oliver (en préproduction)

Courts métrages

  • 2003 : An Cuainín de Chris Roufs : le fils de Duncan
  • 2003 : A Dublin Story de Graham Cantwell : Clocker
  • 2007 : An Créatúr de Peter Foott : Conor Buckley
  • 2008 : Lowland Fell de Michael Kinirons : Mark
  • 2013 : Push It de Tim Digby-Bell : le meneur
  • 2014 : The Exchange de Rankin
  • 2015 : The Bigger Picture de Greer Ellison et Merlin Merton : Jamie
  • 2015 : Rideshare de Nathan Larkin-Connolly : Sean

Télévision

Téléfilms

  • 2009 : The Red Riding Trilogy: 1974 : BJ
  • 2009 : The Red Riding Trilogy: 1980 : BJ
  • 2009 : The Red Riding Trilogy: 1983 : BJ
  • 2011 : Le Mini Noël des Borrowers (The Borrowers) de Tom Harper : Spiller
  • 2012 : Immaturity for Charity de John Butler : Burglar
  • 2014 : RanDumb: The Adventures of an Irish Guy in LA de Daniel J. Clark, Adam Fergus et Steven Fleming : Rob

Séries télévisées

  • 2004 : Correspondant express (Foreign Exchange) : Cormac McNamara (16 épisodes)
  • 2005 : Young Blades (en) : Louis XIV (13 épisodes)
  • 2006 : The Clinic (en) : Shane Hunter (1 épisode)
  • 2006 : Bel's Boys (en) : Max (1 épisode)
  • 2008 : Les Tudors : Apprentice (saison 2, épisode 1)
  • 2008 : Rock Rivals : Addison Teller (8 épisodes)
  • 2008 : BitterSweet : Liam (1 épisode)
  • 2009-2011 : Misfits : Nathan (saisons 1 et 2)
  • 2010 : Coming Up: Dip : Jason (1 épisode)
  • 2010-2013 : Love/Hate (en) : Darren Tracey (18 épisodes)
  • 2012 : In Love with Coward de Nick Hamm : Nicky (1 épisode)
  • 2012 : Accused : Stephen Cartwright (2 épisodes)
  • 2012 : Me and Mrs Jones (en) : Billy (6 épisodes)


Omar SY (Acteur français)



Omar Sy, né le 20 janvier 1978 à Trappes (Yvelines), est un acteur et humoriste français. Il accède à la notoriété en formant, avec Fred Testot, le duo comique Omar et Fred. En 2011, il tient aux côtés de François Cluzet la vedette du film Intouchables, qui avec 19,44 millions de spectateurs, est au premier rang du box-office français en 2011 et le troisième plus gros succès du cinéma français. Le 24 février 2012, il reçoit le César du meilleur acteur pour sa prestation dans Intouchables. Ce succès lui ouvre notamment les portes d'Hollywood et il tourne dès lors dans plusieurs blockbusters du cinéma américain. Il est en 2016 la personnalité préférée des Français.

Biographie

Débuts et révélation comique

Il est le fils d'une femme de ménage mauritanienne et d'un père ouvrier sénégalais, et d'origine Peulh, au sein d'une fratrie de 8 enfants. Ses parents sont originaires du village frontalier de Bakel dans l'est du Sénégal et le sud-est de la Mauritanie. Son père, issu d'une famille de tisserands, est arrivé en France en 1962 pour économiser de l'argent avant de retourner au Sénégal pour y ouvrir une boutique. Mais il reste finalement en France où il travaille dans l'usinage de pièces automobiles puis dans la logistique chez un sous-traitant automobile. Son épouse le rejoint en 1974. La famille est installée à Trappes dans les Yvelines où pendant son enfance, Omar côtoie Jamel Debbouze de trois ans son ainé. Jamel habite le même quartier et est un ami de son frère aîné.

Le jeune et prometteur Jamel, qui cherche quelqu'un pour un pilote d'une émission, le fait rentrer à Radio Nova où Omar va régulièrement lors des années 1996 et 1997 faire des piges après ses cours au lycée où il prépare un bac professionnel chauffage et climatisation. C’est là qu’il rencontrera Fred Testot et créera avec lui le duo Omar et Fred. Ils suivent ensuite Jamel Debbouze sur la chaîne cryptée Canal +, où Omar participe à l'émission Le Cinéma de Jamel. Ils créent ensemble l'émission Le Visiophon, puis enchaînent alors les sketches sur petit écran et les spectacles sur scène : Je ne fais pas mon âge, Service après-vente des émissions, Omar et Fred : le spectacle.

Les deux complices font leurs débuts au cinéma en 2000, toujours dans le sillage d'autres jeunes vedettes révélées par la chaîne Canal +. Ils tiennent ainsi de petits rôles dans le premier film d'Eric et Ramzy, La Tour Montparnasse infernale de Charles Nemes.

Omar décroche aussi un rôle en 2002 dans Le Raid, premier gros projet du réalisateur Djamel Bensalah, qui sort alors d’un premier succès surprise avec Jamel Debbouze.

La même année, Omar Sy apparaît au générique d'autres comédies : Le Boulet d'Alain Berberian et Frédéric Forestier et Samouraïs de Giordano Gederlini, qui se solderont par des échecs commerciaux.

En 2003, Omar Sy côtoie un autre jeune comédien issu de la télévision, Vincent Desagnat, pour la comédie potache La Beuze, réalisée par François Desagnat et Thomas Sorriaux, et construite autour de la valeur montante Michaël Youn.

Il le suit sur son nouveau projet, sorti en 2004, la comédie Le Carton, pour lequel il collabore de nouveau avec Charles Nemes et son compère Fred Testot.

L'année suivante, c'est avec Djamel Bensalah qu'il retravaille, pour un petit rôle dans Il était une fois dans l'oued.

Le SAV des Émissions et seconds rôles au cinéma

En 2005, le Service après-vente est adapté sur Canal+ sous la forme de petits sketches d'une durée totale de 2 ou 3 minutes. La pastille connaît un succès croissant, permettant au duo de comédiens de montrer l'étendue de leur répertoire, en interprétant tous les jours des personnages hauts en couleurs.
Les réalisateurs Éric Toledano et Olivier Nakache confient alors à Omar son premier rôle important, celui d'un moniteur d'une colonie de vacances, dans la comédie chorale, Nos jours heureux, qui fut un gros succès de l'été 2006. La même année, il double Zip pour la version française du jeu vidéo Tomb Raider Legend.

Le 5 juillet 2007, au Tremblay-sur-Mauldre, il se marie à Hélène, la mère de ses quatre enfants.
En 2008, il retrouve, avec Fred Testot, le duo Éric Judor et Ramzy Bédia pour leur nouveau projet,  Seuls two. Il collabore aussi avec un autre ancien couple-phare de Canal +, Olivier Baroux et Kad Mérad pour Safari.

La même année, il apparaît dans un clip de Sinik.

Mais c'est Éric Toledano et Olivier Nakache qui lui font de nouveau confiance pour un rôle d'envergure : celui du jeune médecin Bruno, confronté au racisme ordinaire, dans la comédie Tellement proches.

Cette année 2009 sera prolifique puisqu'il joue des rôles aussi consistants dans d'autres comédies mais au succès plus relatif : Envoyés très spéciaux de Frédéric Auburtin et King Guillaume de Pierre-François Martin-Laval.

Il joue aussi pour la dernière fois au cinéma avec Fred Testot dans La Loi de Murphy de Christophe Campos. Les deux complices prêtent aussi leur voix pour le court-métrage Logorama.

La même année, il apparaît dans le clip de Zazie Être et avoir et dans le clip de Diam's Peter Pan.
Enfin, il prête ses traits à l'un des personnages du sixième film de Jean-Pierre Jeunet, Micmacs à tire-larigot.

En 2010, il participe au préambule du DVD du spectacle de Florence Foresti Motherfucker, il y incarne un chauffeur de taxi à l'accent africain faisant penser à son personnage Doudou dans le Service Après-Vente.

En juillet 2011, il apparaît dans Les Tuche d'Olivier Baroux.

Tête d'affiche et consécration

En 2011, il joue dans le film Intouchables aux côtés de François Cluzet où il incarne un jeune de banlieue, auxiliaire de vie d'un riche tétraplégique. Le film, écrit et réalisé par Éric Toledano et Olivier Nakache, connait un énorme succès, avec plus de 19 millions de spectateurs, et se classe au premier rang du box-office français en 2011.

À la suite de ce film qui lancera véritablement sa carrière, le comédien devient la 3e personnalité préférée des Français selon l'Ifop, derrière Yannick Noah et Zinédine Zidane. Ce film lui permet également de remporter plusieurs prix (Globe de Cristal 2012 du meilleur acteur, Prix du meilleur acteur ex-æquo avec son partenaire François Cluzet au Festival international du film de Tokyo et  César du meilleur acteur lors de la 37e cérémonie des César en 2012.

En 2012, Canal+ annonce que le Service après-vente des émissions ne sera plus sur la grille de ses programmes à la rentrée de septembre. Omar doit partir un an à Los Angeles.
En septembre, il fait partie des stars à l'affiche de la comédie Les Seigneurs d'Olivier Dahan, où il joue le footballeur Wéké N’Dogo. Il participe aussi à une autre comédie populaire Mais qui a retué Pamela Rose ? d'Olivier Baroux et Kad Merad.

Le 30 décembre de la même année, Omar Sy est élu personnalité préférée des français, selon un classement établi par le Journal du dimanche. Il devance un autre acteur, Gad Elmaleh.

En 2012 toujours, il participe de nouveau à une comédie mettant en scène un choc social et culturel, avec De l'autre côté du périph de David Charhon, où il joue le rôle d’un policier. En 2013, il figure au casting quatre étoiles de L'Écume des jours, d’après Boris Vian, réalisé par Michel Gondry. Il y incarne Nicolas, le fidèle ami du héros joué par Romain Duris.

Confirmation et notoriété internationale

En 2014, Omar Sy fait ses débuts dans le cinéma étranger avec la production américano-britannique X-Men: Days of Future Past où il incarne le mutant Bishop. Il apparaît également dans Good People, un thriller d'action mené par James Franco et Kate Hudson, et produit par Tobey Maguire.
Mais c'est en France qu'il tient le haut de l'affiche, pour sa troisième collaboration avec Olivier Nakache et Éric Toledano. Dans la comédie dramatique Samba, il incarne Samba Cissé, un jeune immigré tentant de se faire une place dans Paris.

En 2015, il est au casting d'un nouveau blockbuster très attendu : le quatrième volet de la saga Jurassic Park, Jurassic World, réalisé par Colin Trevorrow. Le film est un succès mondial.
La même année, il joue dans À vif!, une comédie dramatique de John Wells, où il donne la réplique à Bradley Cooper et Sienna Miller.

En 2016, il continue à alterner ambitieux projets français et expériences américaines puisqu'il incarne Rafael Padilla, alias le clown Chocolat, pour un biopic, Chocolat, réalisé par Roschdy Zem. Il est aussi à l'affiche de Inferno, le troisième volet de la saga cinématographique des aventures de Robert Langdon, toujours incarné par Tom Hanks, et mis en scène par Ron Howard. Pour l'occasion, il retrouve son partenaire de Jurassic World, l'acteur indien Irfan Khan.

En août 2016, il est désigné dans un sondage IFOP pour le Journal du dimanche, comme étant la « personnalité préférée des Français », prenant ainsi la place de Jean-Jacques Goldman.

Filmographie

Cinéma

  • 2001 : La Tour Montparnasse infernale de Charles Nemes : Le chauffeur de taxi
  • 2002 : Le Raid de Djamel Bensalah : Sergent ONU
  • 2002 : Le Boulet d'Alain Berberian et Frédéric Forestier : Malien no 3
  • 2002 : Samouraïs de Giordano Gederlini : Tyson
  • 2003 : La Beuze de François Desagnat et Thomas Sorriaux : Michel Dembélé
  • 2004 : Le Carton de Charles Nemes : Lorenzo
  • 2005:  Il était une fois dans l'oued : le génie de la lampe
  • 2006 : Nos jours heureux d'Éric Toledano et Olivier Nakache : Joseph, un moniteur
  • 2008 : Seuls two d'Éric Judor et Ramzy Bédia : Sammy, un Bouglioni
  • 2009 : Safari, d'Olivier Baroux : Youssouf Hammal
  • 2009 : Tellement proches, d'Éric Toledano et Olivier Nakache : Bruno
  • 2009 : Envoyés très spéciaux de Frédéric Auburtin : Jimmy
  • 2009 : King Guillaume de Pierre-François Martin-Laval : Jean Peter
  • 2009 : La Loi de Murphy de Christophe Campos : Joachim Ortega / Célestin
  • 2009 : Micmacs à tire-larigot de Jean-Pierre Jeunet : Remington
  • 2011 : Les Tuche d'Olivier Baroux : le curé
  • 2011 : Intouchables d'Éric Toledano et Olivier Nakache : Driss
  • 2012 : Les Seigneurs d'Olivier Dahan : Wéké N’Dogo
  • 2012 : Mais qui a retué Pamela Rose ? d'Olivier Baroux et Kad Merad : Mosby
  • 2012 : De l'autre côté du périph de David Charhon : Ousmane Diakhaté
  • 2013 : L'Écume des jours de Michel Gondry : Nicolas
  • 2014 : X-Men: Days of Future Past de Bryan Singer : Bishop
  • 2014 : Samba d'Éric Toledano et Olivier Nakache : Samba Cissé
  • 2014 : Dangerous People (Good People) de Henrik Ruben Genz  : Khan
  • 2015 : Jurassic World de Colin Trevorrow : Barry
  • 2015 : À vif ! de John Wells : Michel
  • 2016 : Chocolat de Roschdy Zem : Rafael Padilla, dit « Kananga » puis « Chocolat »
  • 2016 : Inferno de Ron Howard : Christoph Bouchard
  • 2016 : Demain tout commence de Hugo Gélin : Samuel ‘Sam’

Télévision

  • 2002 : Si j'étais lui de Philippe Triboit (téléfilm)
  • 2002 : Les Guignols de l'info (émission télévisée)
  • 2005 - 2012 : SAV des émissions (série télévisée)
  • 2010 : Le pas Petit Poucet de Christophe Campos (téléfilm)
  • 2010 : Conte de la frustration de Didier D. Daarwin et Akhenaton (téléfilm)
  • 2016 : Made in Groland (émission télévisée) : sketch dans le rôle de Samba


dimanche 11 décembre 2016

DEMAIN TOUT COMMENCE comédie d'Hugo GELIN (FR-2016)



Demain tout commence est une comédie dramatique franco-britannique réalisée par Hugo Gélin, sortie en 2016. C’est le 2ème long métrage de ce jeune réalisateur, fils de Xavier et petit-fils de Daniel, après Comme des frères, que j’avais beaucoup aimé. Le film est un remake du film mexicain Ni repris, ni échangé sorti en 2013.

Résumé

Le film commence comme une comédie. Samuel (Omar Sy) vit sur la Côte d’Azur, conduisant les touristes à la journée sur un yacht qui appartient à Samantha (Clémentine Célarié). Il profite de son statut pour éblouir les filles qu’il ramène à bord pour coucher avec elles. Un matin, une jeune femme, Kristin (Clémence Poésy) débarque de Londres en taxi avec un bébé dans un couffin, Gloria, qu’elle lui présente comme sa fille. Elle lui emprunte 20 € pour soi-disant payer le taxi et repart en lui laissant Gloria. Ne se sentant pas prêt à assumer le rôle de père, il s’embarque pour Londres afin de  rendre l'enfant à sa mère. Mais, là, il doit se rendre à l’évidence : Kristin est introuvable. Sans ressources, ne parlant pas un mot d’anglais, il va frapper à la porte de Bernie (Antoine Bertrand), un français homosexuel producteur de cinéma qu’il a rencontré dans le métro. En tout bien tout honneur, Bernie le loge, lui procure un travail et devient en quelque sorte le parrain de Gloria. Tout en travaillant comme cascadeur, Samuel élève sa fille seul pendant 8 ans et ils deviennent inséparables. Pour elle, il invente une vie d’aventures à Kristin, écrivant à sa place des mails et des cartes postales.
Un beau jour, Kristin réapparaît. Au début, Samuel se réjouit que Gloria (Gloria Colston), connaisse enfin sa mère mais ce bonheur ne durera que quelques jours jusqu’à ce que Kristin manifeste son désir de l’emmener avec elle vivre aux Etats-Unis. Dans un premier temps, le juge, considérant que Samuel est un bon père et qu’il a sacrifié 8 ans de sa vie à élever sa fille, lui en donne la garde exclusive. Mais Kristin ne s’avoue pas vaincu et exige un test de paternité qui montre que Samuel n’est pas le père et le juge ne peut faire autrement que de revenir sur sa décision et confier cette fois la garde à la mère.

Au moment où Kristin vient chercher Gloria pour l’emmener aux USA, celle-ci s’enfuie par les toits avec Samuel et ils regagnent la France.

Kristin, sachant que Gloria souffre d’une maladie cardiaque qui la condamne, vient, accompagnée de Bernie passer les dernières semaines en leur compagnie sur la Côte d’Azur.   

Mon opinion sur ce film


Les quelques critiques que j’avais lues sur ce film étaient plutôt négatives (« Comédie tire-larmes », Télérama ;  « Tout sonne faux… », Le Parisien ; « Un film paresseux », Le Figaro), je ne m’attendais qu’à une énième comédie gentillette de plus. Mais, par les temps qui courent, une comédie était la bienvenue. Et je n’ai pas été déçu car, après plusieurs déceptions (dont Chocolat), j’y ai enfin retrouvé l’Omar Sy irrésistible et solaire d’Intouchables, même si le film ne peut être comparé à ce grand succès du cinéma français. La jeune actrice anglaise Gloria Colston est excellente elle aussi ainsi qu’Antoine Bertrand  qui mérite beaucoup mieux que les quelques comédies de seconde zone où il a jusque-là été cantonné. Un seul regret : la fin. La maladie de la fillette n’apporte rien et les dernières images où Omar Sy, partagé entre le chagrin d’avoir perdu sa fille et le bonheur de l’avoir élevée sont totalement superflues et, pour le coup, sonnent faux. J’aurais été le réalisateur, je me serais arrêté aux retrouvailles entre Kristin et Gloria sur la plage.